A NOTRE SUJET

NOTRE VOYAGE

 

Après avoir mené deux campagnes personnelles de collecte de fonds réussies, Les Trèfles du Cœur ont été officiellement fondés par la survivante du cancer, Katy Harris, en janvier 2017.

 

L'organisme de bienfaisance a présenté la toute première Cloche du courage en France au Centre des Maladies des Seins, à l'hôpital St Louis de Paris, où Katy a été traitée. Elle a été honorée en tant que premier patient à symboliquement sonner la cloche lors de la cérémonie d'inauguration en avril 2017 en présence du personnel médical et de directeur.

 

Le bouche à oreille a commencé à fonctionner et deux autres cloches ont été offertes à d’autres unités dans l’hôpital et une autre a été inaugurée dans l'unité où Katy a reçu son traitement de radiothérapie de L'Institut de Cancérologie de Seine et Marne, Hôpital de Jossigny.

 

​Depuis, les tintements de ces cloches continue de résonner dans les couloirs signalant qu’un patient célèbre une énorme réussite de courage et les témoignages du personnel et des patients sont extrêmement positifs.

 

En plus des cloches, Les Trèfles du Cœur soutient l'unité de chimiothérapie pour le cancer du sein de l'hôpital St Louis en fournissant des articles et des activités afin de faciliter cette  phase du traitement pour les patients. Cela comprend des dons de foulards élégants et confortables aux femmes perdent leurs cheveux, des jeux de société et des activités pour permettre de passer le temps pendant le traitement, des vernis à ongles protecteurs pour les patients présentant un risque de graves de dommages aux ongles en raison des produits chimiques utilisés et des trousses de soins de base pour tous les patients subissant une chimiothérapie. 

 
MON VOYAGE

 

En novembre 2015, le cancer du sein s'est invité dans ma vie et a mis mon monde sens dessus dessous. Pendant des mois de chimiothérapie et de radiothérapie les quatre feuilles se sont accumulées. Après une lutte de 11 mois au cours d’un voyage qui m’emmènerait en chirurgie, en radiothérapie et en curiethérapie, j’avais un besoin débordant de donner quelque chose en retour.


Non seulement aux personnes incroyables qui m'ont aidée, mais je voulais rendre ce voyage plus facile aux patients qui suivent un traitement. À la fin de mon traitement, j'ai été surprise d'apprendre qu'il n'y avait pas de cloche, rien pour célébrer la réussite de ce difficile voyage, rien pour tourner la page de ce chapitre. Native de Grande-Bretagne, je connaissais la coutume de sonner la cloche pour célébrer d’importantes réalisations. J’ai fait des recherches, j’ai parlé à des médecins et de psychologues et j’ai constaté que cette tradition était tout à fait inconnue en France.

Cette tradition bien connue aux États-Unis et au Royaume-Uni a été introduite en 1996 au MD Anderson Cancer Center à Houston, au Texas, par le contremaître de la marine américaine Irve Le Moyne qui a fait don de la première cloche. La cloche est sonnée trois fois et symbolise le rétablissement de l'équilibre, de l'harmonie et de l'énergie vitale et les patients lisent ont un poème symbolique pour célébrer cette étape.

 

Donc, à l’aube de ma nouvelle vie, je me suis donnée une mission - acheter une Cloche du courage pour mon unité de chimio à l'hôpital St Louis à Paris. Je vis à 30 km de l'hôpital, donc je pensais qu'il serait symbolique de parcourir à pied cette distance et de demander à mes amis et ma famille de me sponsoriser et recueillir ainsi  des fonds acheter la cloche.

​​ En novembre 2016, cinq mois seulement après avoir terminé mon traitement, j'ai parcouru à pied la distance de 30 km avec deux amis étonnants, nous avons été accueillis chaleureusement à l'hôpital et nous avons recueilli beaucoup d'argent, au-delà de tout ce que je pouvais espérer.

 

J'ai pu commander une cloche et une plaque de présentation, traduire le poème traditionnel en français et entamer une relation incroyable avec la direction du Centre du cancer du sein, Sénopôle, Territoire Cancer Nord de l'Hôpital Saint-Louis.


Suite à l'énorme soutien que j’ai obtenu en réponse, je ne pouvais pas m’arrêter à une seule cloche et j’ai donc fondé l'œuvre de charité Les Trèfles du Cœur.

Le nom ' Les Trèfles du Cœur’ est le symbole de mon voyage.

 

'Les Trèfles': j’ai reçu un bracelet porte-bonheur avec un trèfle à ma sortie de chirurgie, la présence de ce symbole s’est accumulée au cours des mois.

 

'du Cœur': un hommage aux soins et à l'amour que j'ai reçus de mes équipes médicales et mes équipes de soutien qui ont toujours donné du fond de leur cœur.

CLIQUEZ POUR AGRANDIR

Pourquoi le Trèfle 

Ma chère amie irlandaise, Fiona, a été à mes côtés pendant tout le voyage, Justine, une amie de longue date, m’a offert un beau bracelet porte-bonheur en argent avec un trèfle après la chirurgie.
Ensuite, le service de la chimiothérapie est le service Trèfle, et finalement à la fin d'une audition de danse à Paris, quelqu'un a trouvé un pendentif en forme de trèfle, que personne n'a réclamé, alors j'ai pensé qu’il était là pour moi. Trop de trèfles pour être un hasard, donc le trèfle est devenu mon emblème!

 
NOTRE BUT

 

Notre objectif est de fournir des cloches à toutes les unités de cancérologie françaises, pour les adultes, pour les enfants, pour la chimiothérapie et radiothérapie et d'élargir le contenu et la distribution de nos trousses de réconfort.

 

Pour ce faire, nous continuerons à organiser des collecte de fonds, à encourager un réseau de bénévoles à organiser leurs propres collectes de fonds et à diffuser le message par le biais des médias afin que nous puissions obtenir autant de soutien financier que possible. Si vous êtes intéressé à vous joindre à notre mission ou à faire un don, cliquez ici

 
TOUT TOURNE AUTOUR D'UNE CLOCHE
LA PREMIERE CLOCHE

 

Je veux vous parler de la cloche! La Cloche du courage. Comme vous le savez, j'ai parcouru 30 km jusqu’à l'hôpital St Louis pour recueillir des fonds et l'une des choses que je voulais donner à l'hôpital c’était la Cloche du courage.

C’est une tradition aux États-Unis et fréquent dans les hôpitaux britanniques, le patient sonne la cloche pour marquer la fin de la chimiothérapie ou la radiothérapie. C’est très important de clore ce chapitre de mois de traitements invasifs, et l'acte de sonner la cloche correspond exactement à cette symbolique.

 

Le fait de sonner cette cloche contribue à la clôture émotionnelle, dont peu de gens parlent à la fin du traitement, quel que soit le diagnostic à long terme.

                              

Donc, après la collecte de fonds, je suis allée à la recherche d’une cloche!

Facile à trouver aux Etats-Unis, pas si facile en France!

​​ Après des heures passées à chercher, j'ai enfin trouvé une société au Royaume-Uni qui fabrique des cloches, mais elle ne pouvait pas produire la plaque et le socle dont j'avais besoin, ils ont donc personnellement envoyé ma demande à une autre entreprise, Scott Terral à Nauticalia à Shepperton, au Royaume-Uni pour tout rassembler. Nous avons choisi le bois, le type de gravure du poème, gravé le ruban sur la cloche et ils ont réussi à le faire avant Noël afin que je puisse aller chercher le tout en personne.

 

Je suis tellement reconnaissante, et le résultat est incroyable.

 

Encore mieux, je suis allé la chercher moi-même, directement en me rendant dans ma famille pour les vacances de Noël. Je me sentais comme James Bond! J'ai atterri à Heathrow, j'ai sauté dans un Uber et suis arrivée chez Nauticalia à Shepperton, j’ai dit au chauffeur d’Uber de m'attendre, j’ai couru et pris la cloche, j’ai rencontré Scott et j’ai sauté dans le taxi, direction Heathrow pour continuer mon voyage dans le Sussex !! Ensuite, bien sûr, la cloche est revenue avec moi à Paris!


La cloche a été livrée au Sénopôle, Territoire Cancer Nord de l'Hôpital Saint-Louis en mars mais est restée silencieuse jusqu'à l'inauguration officielle.

Le 11 avril 2017 en présence de la direction et du personnel hospitalier, j'ai eu l'honneur d'être la première patiente à sonner trois fois la cloche et réciter le poème de l'espoir.

 

Depuis ce jour, les tintements de cette cloche résonnent dans les couloirs de l’unité et célèbrent une étape importante dans le traitement d’un patient. Une étape reconnaissant le courage et les réussites des derniers mois, la page d’un nouveau chapitre, un merci et un au revoir à l’équipe médicale et l’équipe de soutien incroyables. Une étape vers la suivante dans ce long voyage de lutte contre le cancer.

 

Un moment de clôture et d’émotion.

 

La cloche d'origine mérite d'être la plus élégante. Depuis l'inauguration, j'ai trouvé un distributeur de cloches aux États-Unis et l'organisme de bienfaisance a commandé la gravure en français et a acheté 5 cloches supplémentaires qui sont actuellement placées dans des unités de cancérologie à Paris.

CLIQUEZ POUR AGRANDIR

TESTIMONIALS

" Une amie vient de terminer son parcours de chimio ; l'équipe l'a invitée à sonner la cloche du courage A cette occasion elle a remis un poème à l'équipe et nous en avons fait un diaporama que nous vous partageons "

 

" A friend has just completed her journey through chemotherapy and the staff invited her to ring the bravery bell, to mark the occasion she wrote a poem and we made a collage of wonderful photos " 

 
QUITTER...